Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 20:44

A regarder sans but...

 

----------------------

Source vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x9c0wt_autres-regards-comte-sponville_webcam

Repost 0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 12:26

On peut entendre cette chanson à la fin du documentaire "Paroles d'Hommes" de Arnaud Peuch, où trois sages de notre époque sont intérrogés sur leur vision de la vie : Lee Lozowick, Stephen Jourdain et Arnaud Desjardins.

 

Ce documentaire est à regarder dans son intégralité en cliquant ici. 

 


Traduction en français des paroles de WANITA

 

Wanita, oh, Wanita
Tant que l'on vit
Patience et détermination sont les clés de la réussite
Ô plénitude !
Les anciens ont fait un voeu pour moi :
Puisses-tu vivre longtemps et en bonne santé
Car m'ont-ils dit,
Ces deux choses sont les seules que nous ne maîtrisons pas
Avec la volonté, on obtient beaucoup de la vie
Ô plénitude !
Cet arbre géant que tu vois, je te le promets, Wanita,
Si je vis assez longtemps, j'en atteindrai le sommet
Ô plénitude !
Volonté et persévérance sont les clés de la réussite
Cette montagne inaccessible, je te le promets Wanita
Un jour j'atteindrai son sommet
Ô plénitude !
Ce chemin interminable, je m'y engage Wanita
Et un jour, j'arriverai au bout
Ô plénitude !
La mort, Wanita, est la seule chose que nous ne maîtrisons pas
Vouloir et persévérer, c'est ainsi que l'on obtient satisfaction
Oui, la voie est longue pour atteindre l'apaisement
Oui, la montagne qui abrite la plénitude est difficile d'accès
Oui, la cime de l'arbre de l'assouvissement paraît inaccessible
mais j'y arriverai avec les voeux de mon père, de ma mère
Avec les enseignements de mon maître, j'aurai satisfaction
la détermination me guidera !

Rokia Traoré

 

Source Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=oJx732c2Gyc

Source texte : http://monseva.blogspot.com/2008/08/wanita.html

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 22:42

Très beau documentaire sur le quotidien d'un monastère de nonnes bouddhistes en Corée... Très peu de dialogues en anglais mais surtout la saisissante beauté des lieux et la profondeur du silence entrecoupé de chants et du son du Moktak.

 

 

Source vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=DEaEIhjRq0w&feature=related

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 14:37

Méditation guidée de l'écoute et,

Méditation sur la respiration par Martine Batchelor.

 

 

Méditation sur les sons

"Essayer de vous asseoir en étant aussi stable qu’une montagne, aussi vaste que l’océan.

Ecouter les sons comme ils apparaissent.

Ne les imaginez pas, ne les nommez pas, ne les analysez pas.

Ecoutez-les avec une conscience vaste et ouverte.

Laissez les sons venir à vous et toucher vos tympans.

Entrez à l’intérieur des sons, et remarquez leur nature fluide.

Si aucun son n’apparait, reposez-vous dans ce silence paisible.

Remarquez comment les sons apparaissent et disparaissent en fonction de certaines conditions.

Ne vous agrippez pas aux sons.  Ne les rejetez pas.

Soyez juste conscient lorsqu’ils apparaissent et disparaissent.

Ouvrez-vous à la musique du monde ici et maintenant.

Remarquez dans votre vie quotidienne, quelles sont les habitudes positives et négatives que vous générez peut-être dans votre approche de l’écoute.

Qu’est-ce qui vous aide à écouter pleinement et de façon spacieuse ?

Lorsque vous êtes dans un endroit bruyant, qu’est-ce qui peut vous aider ? Avez-vous besoin de trouver un lieu plus calme, ou bien des boules Quiès sont-elles nécessaires ? Ou alors, pouvez-vous essayer d’être avec ces sons de manière différente ?

Voyez si vous pouvez apprendre à vous mouvoir librement entre silence et sons."

Martine Batchelor, Let Go, Ed. Wisdow : 2007, Chp 3


 

Méditation sur sur le souffle

"Installez-vous confortablement sur une chaise ou sur un coussin assis au sol. Essayez de rester immobile. Le dos est bien droit, les yeux mi-clos. Ne fixez rien de particulier.

Comment ressentez-vous la respiration ? Essayez d’être conscient du souffle.
Reposez tranquillement votre attention sur l’inspiration, puis sur l’expiration.

Remarquez la légère fraîcheur de l’air lorsqu’il pénètre dans vos narines, puis sa chaleur lorsqu’il en ressort.

Laisser le souffle exister par lui-même, puis remarquez, comment il va et vient.

Lorsque des pensées, telles que des projets pour la journée apparaissent, revenez délicatement et régulièrement au souffle. Ceci, en gardant à l’esprit l’intention d’être conscient et éveillé à cet instant.

Lorsque des sentiments de malaises habituels apparaissent, laissez-les passer à travers vous, tandis que vous continuez à posez votre attention sur le souffle.

Si vous expérimentez de l’inconfort au niveau du dos, essayez d’en prendre conscience de manière ouverte, et sans identification. Observez la sensation s’élever puis disparaître, alors que vous tentez de rester centré sur votre respiration.

A chaque fois que vous revenez au souffle, vous revenez à la pleine conscience du moment.  Faire «un» avec le souffle, c’est être «un» avec la vie, avec le monde.

A la fin de votre méditation, ouvrez les yeux, et soyez conscient de tout votre corps en position assise.  Puis relevez-vous avec pleine conscience. Essayer d’amener l’attention que vous venez de développer en méditation dans toutes les choses que vous faites, et avec chaque personne que vous rencontrez."

Martine Batchelor, Let Go, Ed. Wisdow : 2007, Chp 2

 

----------------

 

Source vidéo 1 : http://www.youtube.com/watch?v=K7ep5uswAPk

Source vidéo 2 : http://www.youtube.com/watch?v=ZJD8t-np4tk&feature=related

Sources textes "Méditation sur les sons" : http://www.vipassana.fr/Textes/MartineBatchelorSaisie.html#exercice ; "Méditation sur le souffle" : http://www.vipassana.fr/Textes/MartineBatchelorLaMeditation.html#excercice

Repost 0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:47

 

Taigen Shodo Harada Roshi aborde ici les prémices à la pratique de zazen : posture et réspiration.  

 

Pour ceux qui connaissent Thay Doji (Tich Dao Tri), dit aussi "Frère Doji", moîne bouddhiste zen, il est intéressant de noter qu'il suivit l'enseignement de Shodo Harada Roshi - au monastère de Sogen-Ji - de 1984 à 1993 puis de Thich Nhat Hanh de 1993 à 2003. De ce dernier, il reçu la transmission du Dharma en 1996.


Pour les sous-titres en français, cliquez sur la flèche, en bas à droite de la vidéo puis sur CC et sélectionnez "Français".   

 


-----------------

 

Source vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=LL2XUTeoUsM

Source texte : http://www.moulindechaves.org/index.php?option=com_content&view=article&id=115%3A2011-retreats-thay-doji&catid=20&lang=fr

Repost 0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 17:35

2542300170_85b7f58a05-copie-2.jpg

"Le zazen est le satori, sagesse suprême, la philosophie du ku, le vrai vide du mushotoku, le non-profit. Le zen est la philosophie de la gratuité" (Taisen Deshimaru).

---------------

La gratuité

"Il s'agit de la condition de gratuité spontanée qui incite à aller inconsciemment "au-delà du but", c'est-à-dire au-delà de tous les buts limités les plus insignifiants, pour atteindre tous les buts, la "totalité". Débarasser définitivement l'action de toute intentionnalité et de toute finalité favorise mécaniquement l'éveil de celui qui accomplit l'action, c'est-à-dire de celui qui pratique le zazen. Seule l'absence d'intentionnalité, l'effacement de toute idée de finalité dans l'action résultant de l'accomplissement  sans nulle préméditation d'actes qui n'ont aucun effet, comme l'enseignent les roshis (maîtres) aux disciples, permet de créer en soi, mécaniquement, ce vide qui favorise l'éveil. L'invitation à mener la vie des hommes ordinaires, dans l'enseignement de Linji, fondateur de lignée bouddhiste, en accomplissant les actions les plus communes - manger ou dormir, uriner ou se coucher -, parce que, "pour le dharma du Bouddha, nul effort n'est nécessaire", acquiert alors tout son sens. Si l'on se discipline en portant son attention sur les simples actions de la vie quotidiennes, on crée le vide propice à l'illumination. Se soucier de la manière et non du résultat est le préalable de ce "faire en ne faisant  pas" (ch. : wei wu wei; j. : fugyo ni gyo), produit par un esprit calme et concentré, qui permet l'effacement de la séparation entre sujet et objet dans un comportement spontané extrêmement efficace, à l'origine de tous les do, les manifestations artistiques chan et zen. La notion de mushotoku (1) est étroitement liée à celle de non-action, ou action vide (ch. : wuwei)."

Rosella Marangoni

(1) J. : mushotoku, expression utilisée dans le zen pour désigner une activité sans but et sans gain.

 

Source texte : MARANGONI Rossella. - Le Zen. - Paris : Editions Hazan : 2009. - Figures et enseignements : La gratuité. - P.148. ISBN : 978-2-7541-0343-5

Source photo originale : http://www.flickr.com, photo de Caroline peuimporte 

Contrat Creative CommonsCe(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 2.0 Générique.

Repost 0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 17:01
Gerard_Pilet.jpg"Né en 1949, Gérard Chinrei PILET est le président de l'association Kan Jizai. Professeur de philosophie, il devint disciple de Maître DESHIMARU en 1974, reçut de lui l'ordination de moine en 1978 et le suivit jusqu'à la mort de ce dernier en 1982.
Depuis cette date, il enseigne au dojo de Paris, dirige des sessions de pratique en France et à l'étranger et donne de nombreuses conférences sur le Dharma et sa pratique. Il a également été membre du conseil d'administration de l'Union Bouddhiste de France pendant quinze ans.
Il a reçu la transmission du Dharma de Maître Yuko Okamoto."

 


  --------------


Source vidéo 1 : http://www.youtube.com/watch?v=wTdcLs1VrXk&feature=related

Source vidéo 2 :http://www.youtube.com/watch?v=pERmpNJDRNA&feature=related

Source texte : Association Kan Jizai. Gérard Chinrei PILET [en ligne] (page consultée le 30 septembre 2011. Adresse URL : http://www.kanjizai.fr/enseignement.htm

Source image : http://www.bouddhisme-france.org/archives/voix_bouddhistes/detail_des_emissions/080907.htm


 
Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 21:47

Lire le texte issu d'une rencontre entre l'Abbé Frederico Procopio et un public de "Tchateurs", en cliquant ici. Intitulé de la rencontre :
"Ansité", méditer n’est pas fuir, mais s’inscrire dans la réalité.
---------------

 

Source vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xf1vbs_sagesses-bouddhistes-zazen-et-compa_webcam

Repost 0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 22:36

Séjour spirituel sur mesure.... Quand le commercial rencontre la spiritualité.... mais de belles images tout de même.

 

 

 

Source vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=bqQzmEsjRm4

Repost 0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 21:41

zhuangzi-copie-1.jpgAlors que Zhuangzi(1) était en train de pêcher dans la Pu, deux émissaires, grands dignitaires du roi de Chu, vinrent le trouver. Ils lui dirent :

" "[Notre maître] désirerait vous confier la charge de l'intérieur de nos frontières."

"Zhuangzi, tenant toujours sa gaule et sans même se retourner, leur demanda :

" "J'ai ouï dire qu'à Chu une tortue sacrée, morte il y'a trois mille ans, était conservée par le roi dans un coffret, enveloppée dans un linge, au sommet de son temple des ancêtres(2). Cette tortue préférerait-elle être morte en ayant abandonné ses ossements ou être vivante en laissant traîner sa queue dans la boue ?"

"Les deux grands dignitaires répondirent :

" "Elle préférerait être vivante et laisser traîner sa queue dans la boue !"

"Fiche-moi le camp ! dit Zhuangzi. Je préfère aussi laisser traîner ma queue dans la boue !"

Zhuangzi, XVII, trad. de Rémi Mathieu

 

(1) Tchouang-tseu (2) Les carapaces de tortue étaient utilisées pour la divination, surtout lors des offrandes sacrificielles.

 

 

 

----------------

 

Source texte :  Lao-Tseu. - Le Point (Hors-Série), juillet-août 2011, n°9. - Paris : Société d'exploitation de l'hebdomadaire Le Point - Sebdo. - 114p. ISSN : 0242-6005

Source vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=PIFZdZWcxWQ&feature=related

Source image : Zhuangzi rêvant d'un papillon, par Ike no Taiga (1723-1776) Adresse URL :  http://www.chine-informations.com/forum/zhuang-zi_19723.html

Repost 0

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives