Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 12:03

Alain-Durel-France-Culture.jpg

   
Accèdez à l'émission en cliquant sur : France culture - Alain Durel.

 

 

"Dans les Récits d'un pèlerin russe, le futur pèlerin entre dans une église durant la célébration de la divine liturgie et entend cette parole de l'apôtre : "Priez sans cesse*." A partir de cette parole qui l'interpelle, tout un cheminement va commencer, la quête de la prière perpétuelle. C'est cette prière qu'en Orient on appelle la "prière du coeur" et que certains auteurs spirituels ont nommée le "coeur de l'Eglise d'Orient".

* I Thessaloniciens 5, 17."


 

Source texte : Extrait de Alain DUREL. - La presqu'île interdite : Initiation au Mont Athos. - Paris : Editions Albin Michel, 2010. - Annexe : Petit traité  sur la prière du coeur. - P.221. - ISBN : 978-2-226-20748-7

Source image : http://www.franceculture.com/emission-les-racines-du-ciel-comment-vivre-et-pratiquer-la-priere-du-coeur-aujourd%E2%80%99hui-dans-le-monde

Partager cet article

Repost 0
Published by Les chemins de la sagesse - dans Alain Durel
commenter cet article

commentaires

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives