Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 12:00

Le sujet des micro-pratiques a déja été traité dans un article ultérieur mais ce nouvel article sur le sujet, tiré du livre Désirs, passions et spiritualité de Daniel Odier,  se veut complémentaire et peut-être plus synthétique, allant directement à l'essentiel : comment pratiquer ? Cette pratique est assez peu connue il me semble et mérite que l'on parle d'elle,  permettant une attention tout en douceur, non forcée. Bonne lecture à chacun et bon dimanche !


"Couverture-D.Odier.jpgChoisissez chaque jour, en fonction de votre sensibilité et de votre humeur, d'entrer en communication totale avec les objets de votre désir ou plus simplement avec les états qui se présentent spontanément et qui recèlent le pouvoir de vous apporter une satisfaction que vous sous-estimez.

Dès votre réveil, entrez en conscience dans votre corps considéré comme le temple du divin, observez les modifications physiologiques (sensation de la respiration, des tensions, des battements du coeur, du flux sanguin, du diaphragme, des viscères, etc.), la mise en route du mental, le flux des sensations et des émotions. Faites cela pendant vingt ou trente secondes, comme un long travelling à l'intérieur des paysages intérieurs, puis, consciemment, retirez-vous de l'attention et revenez à votre manière habituelle de faire les choses, c'est-à-dire au pilotage automatique.

Un peu plus tard, en vous levant par exemple, portez la même attention nue et dépourvue de jugement sur les mouvements de votre corps, de vos muscles. Après quelques secondes, retirez votre attention. Un peu plus tard, vous marchez pieds nus sur le sol, soyez présents le temps de faire quatre ou cinq pas à vos pieds, à votre mouvement, à vos sensations et revenez au cours habituel des choses. Soyez présent à quelques gorgées de ce que vous buvez et revenez à l'automatisme. Ensuite, le temps de beurrer une tartine, faites ce même aller et retour à la présence. Lorsque vous goûtez votre tartine, revenez encore à la présence et relâchez.

Lorsque vous sortez de chez vous, accordez pendant quelques secondes votre attention au ciel puis, après une pause, aux mouvements de votre corps. Continuez ainsi à entrer dans la présence et à en sortir consciemment. Soyez présent à un visage, à un regard, à trente secondes d'une conversation où vous écoutez tout l'être qui vous parle et pas seulement ses mots. Si vous parvenez à cette attention légère, ouverte, dans un esprit de jeu, dégagé de toute idée religieuse ou spirituelle, vous ferez dès le premier jour une série de découvertes capitales qui vous aideront à être totalement vivant.

Qu'allez-vous découvrir de passionnant ? Vous allez voir que chaque fois que vous allez réussir à saisir la vie dans son immédiateté, votre respiration va se relâcher harmonieusement. Cette sensation va vous apporter un plaisir profond que vous allez ressentir jusqu'à l'intérieur de votre tête. Dix secondes de respiration spontanée, douce et profonde suffisent à déclencher une sorte de flot tiède et vibrant dans votre cerveau et parfois dans tout le corps.

Ensuite, vous allez découvrir qu'une vraie présence vous apporte un plaisir sans commune mesure avec l'événement. La chose la plus banale, un bol de thé, quelques pas, l'ouverture d'une porte, un regard sur le ciel peut suffire à vous rendre heureux pendant le temps de votre présence et bien après.

[...]

Cette attention à la vie telle que je viens de vous l'exposer est simple car elle coïncide totalement avec le flux rapide de l'esprit. Elle ne nécessite pas de réserver d'importante plages horaires à la pratique, elle ne nécessite l'adhésion à aucun principe, l'achat d'aucun matériel et on peut la faire n'importe où. C'est ce que dans le tantrisme cachemirien on appelle les micro-pratiques. Rien n'est plus efficace, rien n'est plus simple, rien n'est plus profond.

Que va-t-il arriver si vous décidez de pratiquer ce yoga soixante fois par jour pendant quinze secondes ? Vous allez passer quinze minutes par jour à "être". Au début, trois ou quatre minutes suffisent. Vous n'augmenterez pas la durée des pratiques mais leur nombre. Ce sera comme une sorte de jeu que vous pourrez pratiquer à l'insu de tout le monde. Vous n'aurez même pas besoin de prétendre être bouddhiste, soufi ou tantrikâ mais simplement humain, le plus naturellement du monde.

[...]

Si vous avez le goût de cette pratique et que vous persévérez quelques semaines, ou quelques mois, vous allez découvrir qu'il n'y a plus de "pratique" mais tout simplement un plaisir, un frémissement de vie incomparable. A ce moment là, vous toucherez le secret tantrique et vous irez naturellement à un plaisir de la présence de plus en plus suivi car c'est le sens profond de la vie.

Peu à peu, vous réaliserez que ce qui se cache derrière les traités les plus abrupts, la philosophie la plus sophistiquée, les pratiques les plus secrètes, c'est simplement cela.

Vous toucherez alors à la source de laquelle ont jailli toutes les voies spirituelles, toutes les voies mystiques et, en approfondissant sans cesse cette présence nue au monde, vous connaîtrez ce qu'on appelle l'éveil."

 

Source texte : Extrait de ODIER Daniel. - Désirs, passions et spiritualité. Paris, Ed. Pocket, 2000. -  L'essence de la satisfaction. - 978-2266100755

Source image : http://ololugmos.blogspot.com/2010/10/desirs-passions-et-spiritualite-daniel.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guimay - dans Daniel Odier
commenter cet article

commentaires

Spanda 20/02/2011 13:15


Bonjour,
Je m'interesse depuis peu à la spiritualité et j'ai commencé mon "initiation" par le tantra et Daniel Odier. Aujourd'hui je suis plus dans une forme de bouddisme laique à la M. Ricard...
Lorsque j'ai lu ce livre pour la première fois et que j'ai commencé les micro pratiques l'effet a été quasi immédiat sur moi, une vue, une odeure, le simple touché des aspérités du volant de ma
voiture provoquait en moi un frémissement de plaisir. Frémissement que je me faisais plaisir a laissé allé et iddadier tout mon corps.
Faudrait que je mis remette un peu... Merci Daniel pour cette initiation ;)


A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives