Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 15:59

Voici une méditation très profonde proposée par le Centre de Yoga de l'Aube et offerte dans la newsletter de ce mois d'avril.

 

"Le Centre de Yoga de l'Aube a été créé pour concrétiser l'état d'esprit du yoga, grâce à l'aspiration et la volonté commune d'un groupe de pratiquants. Les enseignements suivent la méthode mise au point par Swami Satyananda Saraswati, une association des voies du yoga et d'un ensemble de pratiques pour le corps, le mental et l'esprit." La suite en cliquant sur [...]


Une méditation pour guérir son coeur et écouter son langage

"Asseyez-vous dans une position confortable, jambes croisées.Vérifiez la détente et la solidité de la base de votre posture. Puis commencez par installer un état de calme et de stabilité, appelé Kaya Sthairyam. Percevez tout votre corps, détendez-le et acceptez de ne plus bouger. Concentrez-vous quelques temps sur le corps et la sensation d'immobilité.

Portez ensuite votre attention au niveau du sternum, à l'avant et au centre de la poitrine. C'est le kshetram ou point d'activation du chakra anahata. Les chakras sont situés le long de la colonne vertébrale mais ils ont aussi une correspondance à l'avant. Depuis ce point central du sternum, vous allez suivre une ligne horizontale : à l'inspiration, le souffle et l'attention circulent de l'avant vers l'arrière et à l'expiration, de l'arrière vers l'avant. Votre respiration est naturelle, sentez-la qui se fraye un passage vers le chakra à l'inspiration ; à l'expiration, vous revenez vers l'avant. Votre conscience s'absorbe dans ce mouvement. Peu à peu vous serez capable de voir le passage psychique qui rejoint le kshetram et le chakra. Votre respiration devient subtile et légère, elle rejoint les deux points. Votre attention s'immerge dans la sensation du passage et la perception d'anahata chakra. Introduisez maintenant le mantra OM, un son mental continu accompagne l'inspiration vers l'arrière et un autre son revient en avant avec l'expiration. Vous avez ainsi trois éléments à unir, le souffle, l'attention qui circule dans le passage et le son Om. Sentez que le souffle et le mantra ouvre cette région, sensibilise votre coeur et le guérit. Continuez cette pratique encore 5 à 10 minutes.

Puis laissez votre mental se relâcher en gardant le corps immobile. Posez votre attention au centre de l'espace de la poitrine et ayez conscience de votre être sous la forme d'une petite flamme fixe et lumineuse. Chantez 3 fois le son Om, les vibrations sonores emplissent l'espace de votre coeur. Revenez au corps et à l'environnement. Bougez lentement et quittez la posture assise."

 

Extrait de la Newsletter n°20 - avril 2011, Centre de Yoga de l'Aube

 

Pour tous les amoureux du yoga et les curieux, vous pouvez vous abonner gratuitement à la newslettrer dont est extrait cette méditation, en cliquant ici.

 

Vous pouvez aussi directement vous rendre sur le site en cliquant ici, ou sur leur blog en cliquant ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guimay - dans Pratiques
commenter cet article

commentaires

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives