Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 11:08

 matthieu-ricard1

 

Matthieu Ricard est moine bouddhiste, auteur de livres, traducteur et photographe. Il vit, a étudié et travaille dans la région himalayenne depuis plus de quarante ans.


Matthieu Ricard est né en France, en 1946. Il est le fils du philosophe français Jean-François Revel et de l’artiste-peintre Yahne Le Toumelin. De ce fait, il a grandi parmi les personnalités et les idées les plus créatives des milieux intellectuels parisiens. Il a étudié la génétique cellulaire à l'Institut Pasteur sous la direction de François Jacob, prix Nobel de médecine. En 1967, il s’est rendu en Inde pour y rencontrer les grands maîtres spirituels du Tibet. Après avoir terminé sa thèse de doctorat en 1972, il s'est consacré à l'étude et à la pratique du bouddhisme. Depuis lors, il a vécu en Inde, au Bhoutan et au Népal ; il a étudié avec certains des plus grands maîtres de la tradition bouddhiste tibétaine, dont Kyapjé Kangyour Rinpotché (1897-1975) et Dilgo Khyentsé Rinpotché (1910-1991).


Il est l’auteur de plusieurs livres qui incluent : Le moine et le philosophe, un dialogue avec son père ; L’infini dans la paume de la main, dialogue avec l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan ; Plaidoyer pour le bonheur, La citadelle des neiges et L’art de la méditation. Ses livres ont été traduits en plus de vingt langues.


Une vie passée dans l’intimité des maîtres spirituels lui ont permis de saisir à travers son objectif les maîtres, les paysages et les peuples de l’Himalaya. Il est l’auteur de : L’esprit du Tibet, Himalaya bouddhiste, Tibet : Regards de compassion, Un voyage immobile, Moines danseurs du Tibet et Bhoutan : Terre de sérénité. Ses photographies ont été exposées à New York (RMA Museum, Aperture Gallery), à Paris, Perpignan (Visa pour l’image), Winthertur, Stockholm et Hong-Kong.


Henri Cartier-Bresson a commenté au sujet de ses photos : « La vie spirituelle et l’appareil-photo de Matthieu ne font qu’un, et c’est de là que jaillissent ces images fugitives et éternelles. »


Matthieu Ricard a servi comme interprète français du Dalaï-Lama depuis 1989. Il est également membre du comité de l’Institut Mind and Life, une organisation qui se consacre à la recherche menée en étroite collaboration entre des scientifiques, des érudits et des méditants bouddhistes. Il est engagé dans des recherches sur les effets de l’entraînement de l’esprit et de la méditation sur le cerveau, études qui sont menées aux Etats-Unis (universités de Madison, Princeton et Berkeley), en Europe (Zurich) et à Hong Kong.


Matthieu fait don de tous les revenus de ses livres et consacre une grande partie de son temps à quelque quarante projets humanitaires dans les régions himalayennes (cliniques, écoles, orphelinats, maisons de retraite et de soins pour les personnes âgées, construction de ponts, formation professionnelle ; www.karuna-shechen.org) et à la sauvegarde de l’héritage culturel tibétain (www.shechen.org).


Lorsqu’il ne voyage pas, Matthieu Ricard réside au monastère de Shéchèn, au Népal.

 

Source texte : http://www.matthieuricard.org/index.php/about/

Source image : http://www.roadslesstraveled.tv/2010/05/what-is-absolutely-essential-to-live-a-happy-healthy-and-a-fullfilling-life/

Partager cet article

Repost 0
Published by Les chemins de la sagesse - dans Matthieu Ricard
commenter cet article

commentaires

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives