Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 09:17

perroquet.jpg

 

Punjaji (appelé Papaji par ses dévots) raconta alors l'histoire suivante : "Un homme avait été initié dans le mantra 'Sri Ram Jai Ram Jai Jai Ram', il l'avait répété toute sa vie, l'avait copié toute sa vie. Lorsqu'il lui rendit visite, cet homme était alors très vieux. Il était devenu myope et copiait toujours le mantra sur son cahier. Il l'avait copié des millions de fois, mais lorsqu'il vit l'arrivant, il voulut se redresser. Son dos lui fit mal et il dit : Aïe ! ("I" en anglais (je))."

Après toute une vie de répétition du mantra, le "je" était encore là. Ainsi la simple répétition mécanique du mantra ne sert pas à grand chose. Comme le dit Yogiji, ce qui est important, c'est "absolute faith and total surrender" : "foi absolue et total abandon".

Extrait de "Le japa du perroquet"

 

 

C'est histoire est extraite d'un site consacré au Yogi Ramsuratkumar. Vous pouvez vous y rendre en cliquant ici.

 

Source texte : Gaura Krishna. Le japa du perroquet [en ligne] (page consultée le 07 mai 2011). Adresse URL : http://pages.intnet.mu/ramsurat/Perroquet.html

Source image : http://www.flickr.com - Photo de Lisa Giana

Contrat Creative CommonsCe(tte) oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Partage à l'Identique 2.0 France.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives