Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 16:20


  Source : http://www.youtube.com/watch?v=nDnamSM3Z3s&feature=player_embedded#!

 

 
OM BHUR BHUVAHA SWAHA

TAT SAVITUR VARENYAM


BHARGO DEVASYA DHIMAHI


DHIYO YONAHA PRACHODAYAT

 

Deux traductions :

« Méditons à la lumière de cet adorable soleil (de la conscience spirituelle). Puisse-t-il éveiller notre perception spirituelle dans les trois niveaux - physique, vital et mental. »
   

« Contemplons la radiante source de toute lumière ; puissent nos esprits s'y fondre, et ainsi éveiller notre perception et notre compréhension dans les trois niveaux - physique, vital et mental. »



Textes : la Gayatri mantra est attribuée pour sa conception au sage Vishva Mitra. On le trouve dans le Rig Véda (3-62-10) et dans le Yajur Véda 3-63. Il est connu comme la mère des Védas puisqu'il stimule la révélation.

Origine : la Gayatri a 24 syllabes, elle est l'un des mantras les plus importants du yoga. On dit que la Gayatri contient l'essence des védas, que OM contient l'essence de la Gayatri et que OM est l'expression de l'absolu. La Gayatri peut-être considérée comme l'aspiration concrète de chacun à vouloir aller plus profondément. Elle peut-être utilisée comme un point de concentration pour la méditation, comme une prière (expression de dévotion) et comme un sankalpa (résolution).

Bénéfices : chanter la Gayatri calme le mental et les émotions, et donc nous prépare à la méditation. Cela permet d'éveiller la buddhi - la perception subtile, la capacité de voir derrière la « scène », elle est éveillée à travers le troisième oeil ou Agya Chakra. Cela nous initie à nivritti marga, le retour spirituel à la source.

Sens des mots :
OM : Symbole de la vibration primordiale qui a crée (et continue à créer) toute chose.
bhur : le plan physique.
bhuvaha : le plan vital / énergétique.
swaha : le plan mental incluant le psychique.
tat : cela ; l'absolu ; paramatma ; l'intelligence sous-jacente.
savitur : le soleil ; qui peut faire référence à la fois au soleil physique dans le ciel qui permet la vie sur terre, et à l'atma (conscience) qui nous nourrit de l'intérieur et depuis laquelle nous pouvons devenir spirituellement éveillé.
varenyam : excellent, adorable, digne d'être vénéré.
bhargo : la lumière ; la radiance ; la lumière qui accorde la sagesse.
devasya : le divin ; l'ineffable.
dhimahi : puissions-nous méditer sur
  (note : « dhimahi » est pluriel et non singulier ce qui implique que la personne récitant ce mantra demande que la perception spirituelle soit donnée à tous les êtres et pas seulement à elle-même. Les prières sont souvent égoïstes ; ici la Gayatri est récitée pour le bénéfice de tous).
dhiyo : Buddhi ; faculté mentale qui permet le flot de la conscience.
yo : qui
naha : notre
prachodayat : éclairé ; éveillé.

Pratique : idéalement, la Gayatri devrait être récitée trois fois par jour aux sandhyas - entre le jour et la nuit (aube), entre le matin et l'après-midi (midi) et entre le jour et la nuit (crépuscule).

Article écrit par Swami Nishchalananda Saraswati, directeur de Mandala Yoga Ashram (Pays de Galles). 

Voir link

Partager cet article

Repost 0
Published by lescheminsdelasagesse.over-blog.com - dans Pratiques
commenter cet article

commentaires

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives