Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 22:57

L'Art d'être avec l'Autre


Osho L'art d'être avec l'autreAmour signifie l'art d'être avec d'autres; méditation signifie l'art d'être en relation avec vous-même. Ce sont les deux aspects d'une même et unique chose. Une personne qui ne sait pas comment être avec elle-même ne peut pas vraiment être en relation avec les autres. Sa relation sera maladroite, inélégante, laide, au petit bonheur et accidentelle. Un moment tout est parfait et à un autre tout va à l'eau. Il y aura toujours des hauts et des bas, cela ne gagnera pas en profondeur; ce sera très bruyant. Très certainement, cela vous donnera de l'occupation, mais il n'y aura aucune mélodie et cela ne pourra pas vous porter aux sommets de l'existence ou aux profondeurs du fait d'être.

Et vice versa; la personne qui n'est pas capable d'être avec les autres, d'être en relation, trouvera très difficile d'être en relation avec elle-même, parce que l'art d'être en relation est le même.

Que vous soyez en relation avec d'autres ou que vous soyez en relation avec vous-même ne fait pas beaucoup de différence; c'est le même art.

Ces arts doivent être appris ensemble, simultanément; ils sont inséparables. Soyez avec les gens, non de façon inconsciente mais très consciemment. Soyez en relation avec les gens comme si vous chantiez une chanson, comme si vous jouiez de la flûte; chaque personne doit être regardée comme un instrument de musique. Respectez les, aimez-les, vénérez-les, parce que chaque personne est une face cachée du divin.

Ainsi soyez très prudent, très attentif. Souvenez-vous de ce que vous dites; souvenez-vous de ce que vous faites. De toutes petites choses détruisent les relations et de toutes petites choses rendent les relations si belles. Parfois juste un sourire et le coeur de l'autre s'ouvre à vous; parfois juste un regard de travers et l'autre se ferme; c'est un phénomène délicat. Pensez-y comme à un art; tout comme le peintre est très vigilant de ce qu'il fait sur la toile, chaque simple coup de pinceau fera une grande différence. Un véritable peintre peut transformer toute la peinture en un seul coup de pinceau.

La vie doit être apprise comme un art; très prudemment, très délibérément. Ainsi, être en relation avec les autres doit devenir un miroir; voyez ce que vous faites, comment vous le faites et ce qui arrive. Qu'arrive t-il à l'autre ? Lui rendez-vous la vie plus malheureuse ? Lui apportez-vous de la peine ? Lui créez-vous un enfer ? en ce cas, retirez-vous. Changez vos façons de faire; rendez la vie autour de vous belle. Laissez chaque personne ressentir que la rencontre avec vous est un cadeau; que par le simple fait d'être avec vous, quelque chose commence à couler, à grandir, qu'un chant commencent à monter dans le coeur, que des fleurs commencent à s'ouvrir et lorsque vous êtes seul, asseyez-vous alors totalement en silence, absolument dans le silence et observez-vous.

De même que l'oiseau a deux ailes, laisser l'amour et la méditation être vos deux ailes.

Créez une synchronicité entre elles, de façon à ce qu'elles ne soient en aucune façon en conflit l'une avec l'autre, mais dans l'attention l'une envers l'autre, se nourrissant, s'entre aidant. Cela sera votre chemin; la synthèse entre amour et méditation.

Osho, Extrait de: The Rainbow Bridge, #24

 

Source image et texte : Source image et texte : http://www.osho.com/Main.cfm?Area=Meditation&Language=French

Partager cet article

Repost 0
Published by Les chemins de la sagesse - dans Osho
commenter cet article

commentaires

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives