Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 12:20

"Même au milieu du bruit de ce monde résonne le silence de l'Être. Aucune oreille humaine ne peut l'entendre. Et pourtant l'entendre : voilà ce qui compte ! Le silence de l'Être n'est pas d'abord là où se tait le bruit du monde. Il dépend de la manière d'écouter si l'homme perçoit le silence de l'Être dans le bruit du monde ou dans son silence."

pat circ

"Lorsque vous vous promenez dans la forêt, écoutez le silence; et si vous attendez un peu, il y'a le Silence derrière le silence."

Karlfried Graf Durckheïm

 

LE MOT QUI VIENT DU SILENCE,

une émission radiophonique de Karlfried Graf Durckheim & Claude Mettra

 

 

Source vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xflzo1_karlfried-graf-durckheim-le-mot-qui-vient-du-silence-part-1_lifestyle

Source texte : Extrait de Rachel et Alphonse Goettmann. - Graf Dürckheim : images et aphorismes. - Paris : Editions Dervy, 2008. - . - P.117 - 978-2-84454-557-2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives