Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 10:57

DENISE-DESJARDINS31.jpg

 

"Denise Desjardins est née en 1923. A l’âge de 21 ans, elle s’installe à paris et continue à peindre – une passion née 8 ans plus tôt – tout en fréquentant les groupes Gurdjieff. A la fin des années cinquante, après avoir été littéralement happée par le regard d’un sage hindou sur une photographie, elle décide de suivre son mari, Arnaud Desjardins, pour un long voyage en inde, de Paris à Calcutta. Durant plus de 20 ans, parfois seule, parfois avec mari et enfants, elle rencontre maîtres et sages comme Swâmi Ramdas, Soufis afghans, Rinpochés tibétains et séjourne longuement auprès de Mâ Anandamayi. Enfin, elle effectue pendant dix ans des retraites auprès de Swâmi Prajnânpad. Au fil de ces années, l’ensemble de ce parcours se révèle être un « chemin », une quête intérieure authentique."

 

 

 

 

  Le désir de s'éveiller

 

 

 

 

 

 

 

  Comment gérer ses émotions, ses sentiments

  ou ses réactions

 

 

 

 

  
 
  Dieu, la plus haute possibilité de l'homme ?

 

 

 

 

 

 

Source texte : INREES. Biographie de Denise Desjardins (en ligne) [page consultée le 9 mai 2011].

Adresse URL :  http://www.inrees.com/soutien/DESJARDINS-Denise/

Source image : http://sourcevoyance.com/tao/denise-desjardins

Source vidéos : INREES. Rencontre unique avec Denise Desjardins (en ligne) [page consultée le 9 mai 2011). Adresse URL : http://www.inrees.com/podcasts/Rencontre-Denise-Desjardins/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Propos Du Blog

  • : lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • lescheminsdelasagesse.over-blog.com
  • : Un blog dédié à la recherche spirituelle et au sens sacré de la vie, à tout ce qui contribue à faire de nous de meilleurs êtres humains et à nous réconcilier avec le moment présent.
  • Contact

Citation de la semaine

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41.gif

 

Au cœur d’un hiver, il arrive parfois qu’on oublie la Vie alors qu’elle fourmille loin des regards, en silence et en secret, dans la pudeur de Son Mystère…
Et puis, l’humain amène la couleur de son visage, comme un printemps, chaque couleur étant nouvelle…
Et la désolation se transforme en acclamation !
Berceau nouveau d’un avenir meilleur, paix espérée pour la Terre entière…
La Nature, dans sa louange silencieuse, déployant ses accents au fil des saisons…
Réapprend à l’Homme… l’Amour !
Il suffit parfois d’un seul arbre, au tronc solide et aux racines profondes, aux branches qui acclament le Ciel et embrassent la Terre comme des bras qui s’ouvrent pour accueillir l’autre…
Il suffit parfois d’un seul arbre pour réapprendre à aimer la forêt…

Michèlle, le 26 septembre 2011

 

banderolle-mini-ligne-de-fleurs41

 

Source  :  http://www.hommesdeparole.org [Phrase de la semaine]

Rechercher

Archives